Tri des déchets : les fautes les plus récurrentes

Tri des déchets

Que vous travailliez dans un bureau, un entrepôt ou un atelier, vous aurez toujours affaire à des déchets et au tri qui les accompagne. D’ailleurs, trier correctement ses déchets n’est pas toujours une mince affaire, surtout quand il s’agit de savoir quels résidus jeter dans quel sac. Pour vous aider, nous avons dressé une liste des erreurs les plus récurrentes, pour que le tri des déchets devienne chez vous une seconde nature.

Tri des déchets

1. Ne pas vider complètement les emballages

Jeter vos déchets dans la bonne poubelle est déjà un bel effort, mais il importe également que ces ordures se retrouvent dans le sac sous leur forme la plus « pure ». Veillez dès lors à ce que les emballages soient totalement vidés de leurs résidus avant d’atterrir dans la poubelle des PMC (la poubelle PMC récolte les bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons de boisson). Pensez donc à jeter au préalable les restes de liquides, pour optimiser le processus de recyclage.

2. Oublier de retirer les bouchons et couvercles des contenants en verre

La deuxième erreur récurrente est justement de penser qu’il faille absolument jeter vos déchets sous la forme la plus pure, bouchons et couvercles compris. Vos bouteilles et bocaux en verre doivent être entièrement vidés, certes, mais avant de les jeter dans les conteneurs à verres, il est essentiel de retirer leur bouchon et couvercle. S’ils sont en métal, vous pouvez les glisser dans la poubelle PMC, mais pour les autres matières, ils doivent être jetés dans les déchets ménagers. Pour les emballages PMC, il n’est pas nécessaire de retirer le bouchon avant de vous débarrasser de l’emballage.

3. Jeter du papier sale dans la corbeille à papier et carton

En toute logique, vous jetez vos papiers dans la poubelle… à papier et carton. Toutefois, ici aussi, certains principes se doivent d’être respectés, surtout la règle d’or : le papier et le carton jetés doivent rester propres et secs. Si ce n’est pas le cas, glissez-les dans la poubelle des déchets ménagers. Par exemple, une boîte à pizza sur laquelle il est collé du fromage fondu ne doit pas se retrouver dans le sac destiné au papier et carton. C’est la même chose pour les serviettes, le papier essuie-tout ou les mouchoirs en papier. Et pour le film plastique qui entoure les publicités papier ? Lui aussi ne doit pas être jeté dans la poubelle papier.

4. Jeter l’aluminium dans les déchets PMC

Contrairement à ce vous pourriez penser avec le « M » de « PMC », tous les métaux ne peuvent pas atterrir dans le sac PMC. C’est notamment le cas du papier aluminium, des emballages de chips et de capsules de café qui sont totalement à proscrire des PMC et doivent donc finir leur vie dans la poubelle des déchets ménagers. En outre, il ne s’agit pas toujours d’emballages à proprement parler et les métaux sont rarement purs : il s’agit plutôt d’une combinaison de métaux avec, par exemple, du plastique. Veillez également à ne pas placer dans votre sac PMC des bidons ou bouteilles qui dépassent une capacité de huit litres. Ces contenants ne peuvent être jetés dans la poubelle PMC.

5. Empiler les déchets PMC

Si les PMC doivent finir dans un seul et même sac, les différents éléments qui le composent seront ensuite séparés dans notre centre de tri, grâce à notre machine de traitement. Petit hic tout de même : celle-ci n’est pas capable de distinguer individuellement les éléments qu’elles traitent, ce qui explique pourquoi il est strictement interdit d’empiler ce type de déchet, au risque que certaines immondices finissent leur vie dans l’incinérateur, alors qu’ils n’ont rien à y faire. Autre conseil : évitez de découper les berlingots ou bouteilles en plastique pour gagner de la place. Préférez en revanche les aplatir.

6. Jeter les petits déchets dangereux dans le sac PMC

Les aérosols en métal de vos aliments ou cosmétiques peuvent être jetés dans la poubelle PMC, à condition qu’il s’agisse bien de produits comestibles ou non dangereux pour l’homme. Sinon, ils font partie des PDD, ou petits déchets dangereux.

7. Jeter les sachets de thé et les dosettes de café avec les déchets verts

La règle est simple : les déchets provenant des fruits, de légumes et du jardin peuvent finir dans la poubelle verte. En revanche, il est interdit d’y jeter des carcasses de crustacés, des abats, du sable et de la pierre. Petite piqûre de rappel pour la plupart d’entre nous : depuis le 1er janvier 2019, les sachets de thé ainsi que les dosettes de café ne sont plus les bienvenues dans cette poubelle. D’un autre côté, les règles se sont quelque peu assouplies pour d’autres déchets : les coquilles d’œufs, les déjections de vos animaux de compagnie, de nombreux produits laitiers, les déchets de cuisine et restes de nourriture d’origine végétale ou animale sont désormais acceptés dans le conteneur vert.

8. Vider l’huile dans la toilette ou l’évier

Dernière erreur récurrente, mais non des moindres : se débarrasser de vos huiles usagées dans les toilettes ou l’évier. Une pratique totalement interdite ! Cette huile polluante finit dans les eaux usagées, ce qui les rend très difficiles à purifier. En outre, l’huile est responsable du durcissement des égouts, ce qui empêche à l’avenir l’évacuation normale des eaux. Placez donc l’huile dans un contenant séparé et déposez-la dans une entreprise spécialisée ou au parc à conteneurs.

Suivre MANUTAN sur