Politique énergétique durable en entreprise : économies d’énergie et énergie durable

La durabilité au travail

Vous désirez mettre la durabilité à l’honneur au sein de vos bureaux (ou poursuivre vos efforts dans ce sens) ? Ce ne sont pas les initiatives envisageables qui manquent. La mise en place d’une politique de recyclage à l’attention de vos employés, par exemple, est une première mesure intéressante. Néanmoins, apprendre à économiser l’énergie se révèle également essentiel. D’une part, parce qu’il serait dommage de gaspiller votre argent à des dépenses énergétiques inutiles, et d’autre part, parce que réduire votre consommation aide à contrer le réchauffement climatique (pensez par exemple à installer des éclairages durables). De plus, qui dit durabilité dit aussi consommation d’une énergie durable et respect de l’environnement, avec à la clé une image d’entreprise bien plus positive. Vous l’aurez donc compris : rendre vos bureaux plus durables n’offre que des avantages, mais comment s’y prendre concrètement ? Pas de panique : nous vous livrons quelques conseils utiles.

Économies d’énergie et énergie durable en entreprise

Mesurez votre consommation énergétique au bureau

Réduire sa consommation énergétique est une initiative honorable, mais pour y parvenir, encore faut-il savoir à combien elle s’élève ! Dans un premier temps, n’hésitez donc pas à mesurer votre consommation d’énergie au bureau. Concentrez-vous sur des postes spécifiques où vous pensez pouvoir réduire vos dépenses (air conditionné, éclairage, matériel informatique, etc.) ou privilégiez une approche plus globale si vous le souhaitez. Vous aurez ainsi un meilleur aperçu des postes où des économies d’énergie (et donc d’argent) peuvent être réalisées. Sachez également qu’il est possible de calculer votre empreinte carbone sur le site Web de l’agence wallonne de l’air et du climat, ou de demander un audit énergétique afin d’en savoir plus.

Réduisez votre consommation d’énergie

Une fois les principaux postes de dépenses énergétiques connus, vous pourrez enfin prendre des mesures concrètes pour limiter votre consommation énergétique. La majorité des bureaux enregistrent les meilleurs résultats grâce aux mesures suivantes :

  • Isoler les canalisations de chauffage.
  • Réduire la luminosité des écrans d’ordinateur (portable) et éteindre ces derniers quand ils ne sont pas utilisés.
  • Éteindre les appareils (imprimantes, écrans, etc.) qui ne sont pas en cours d’usage.
  • Équiper l’éclairage de capteurs de mouvement.
  • Remplacer les vieux appareils.
  • Installer un thermostat intelligent.
  • Améliorer la ventilation de l’espace où sont placés les serveurs.

Consommez une énergie durable, produite localement ou par vous-même

À ce stade de votre démarche, limiter votre consommation ne suffit plus. Veillez aussi à ce que l’énergie que vous consommez soit durable. Pour en avoir le cœur net, l’idéal est d’acheter une énergie produite à échelle locale ou de produire vous-même l’énergie dont vous avez besoin.

  1. Énergie locale

En Belgique, les fournisseurs qui vendent de l’électricité verte à leurs clients doivent acheter des garanties d’origine (ou certificats GO) en quantité équivalente à cette électricité vendue. Une garantie d’origine est émise par 1 000 kWh d’électricité verte produite et garantit que cette énergie provient de sources renouvelables telles que l’hydraulique, l’éolien, le solaire ou la cogénération qualitative (avant tout intéressante pour les grands bâtiments, où une chaudière de chauffage central produit alors simultanément de la chaleur et de l’électricité). N’hésitez pas à prendre contact avec votre fournisseur pour en savoir plus !

  1. Énergie produite sur place

Vous désirez mettre la barre un peu plus haut ? Vous pouvez alors produire votre propre énergie grâce aux rayons du soleil, au vent ou à la biomasse, avec ou sans la participation d’autres entreprises de votre zoning industriel. Pensez à vous renseigner sur les incitants financiers disponibles à Bruxelles ou en Wallonie pour les entreprises qui désirent investir dans des installations renouvelables.

Compenser vos émissions de CO2

Enfin, sachez que vous pouvez compenser les émissions de CO2 imputables au chauffage de vos locaux, à votre parc automobile ou à vos voyages d’affaires en faisant appel à l’aide de partenaires spécialisés. Privilégiez ainsi les projets qui satisfont :

  • au Verified Carbon Standard (VCS) et à ses dix critères, dont l’obligation de réduction des émissions dues à l’un des six gaz à effet de serre repris dans le protocole de Kyoto.
  • au Gold Standard, établi en collaboration avec le WWF, qui garantit entre autres que les projets en question respectent les Sustainable Development Goals (ou Objectifs de développement durable) des Nations Unies.

Jusqu’il y a peu, les entreprises étaient également encouragées à miser sur le Clean Development Mechanism, un mécanisme de financement des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Établi par le protocole de Kyoto, ce mécanisme permettait aux entreprises de pays plus développés de financer des projets de réduction des émissions de CO2 dans des pays considérés comme moins développés. Le Clean Development Mechanism a toutefois été jugé trop peu ambitieux par les experts, compte tenu des objectifs à atteindre aujourd’hui en matière de climat.

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en savoir plus ? Lisez nos autres articles de blog consacrés à la durabilité !

Suivre MANUTAN sur