La stratégie d’achats doit-elle être alignée sur celle de l’entreprise ?

Travailler malin et efficacement

Dans un précédent article de blog, nous avons analysé les résultats du « Baromètre des Décideurs Achats 2019 » relatifs au comportement de la jeune génération de responsables achats. Toutefois, ce baromètre aborde une multitude d’autres points valant la peine d’être mentionnés. Dans le cadre de cette enquête*, il a par exemple été demandé aux personnes sondées si stratégie d’achats et stratégie d’entreprise devaient être alignées. Envie de connaître le verdict ? Nous pouvons d’ores et déjà vous dire que les réponses des grandes entreprises et des PME varient fortement…

aankoopstrategie

Aligner la stratégie d’achats sur celle de l’entreprise ? Bonne ou mauvaise idée ?

À l’occasion de la présentation du « Baromètre des Décideurs Achats 2019 », des experts se sont réunis pour débattre de cette question. Les grandes organisations estiment qu’il est essentiel d’aligner la stratégie d’achats avec celle de l’entreprise afin d’aider ces dernières en termes de compétitivité et de gestion des risques.

Il apparaît clairement dans le « Baromètre des Décideurs Achats 2019 » que les entreprises de grande taille jugent essentiel d’aligner leur stratégie d’achats sur celle de leur entreprise. L’argument avancé ? La politique et le processus d’achats forment ainsi des avantages concurrentiels qui permettent aux entreprises de mieux gérer les risques auxquels elles sont exposées.

En revanche, la réponse est plus mitigée au sein des petites structures. Leur priorité n’est pas d’aligner des stratégies, mais de favoriser la communication entre les parties prenantes internes et d’améliorer la participation du service achats à la vie de l’entreprise.

La stratégie d’achats des grandes entreprises…

Dans la plupart des grandes structures, la stratégie d’achats est alignée sur celle de l’entreprise. Prenons l’exemple de la société Rockwool, leader mondial dans la production d’isolants en laine de roche, dont la direction achats contribue à la formulation des objectifs de la direction opérationnelle selon cinq axes :

  • le développement durable ;
  • la sécurité ;
  • la croissance ;
  • l’excellence opérationnelle ;
  • l’usine du futur.

Chez Endel Engie, leader français de la maintenance industrielle, cet alignement de stratégies a été insufflé d’une manière légèrement différente, à savoir par la réorganisation du groupe. En adoptant une organisation par région plutôt que par métier, la direction des achats a en effet créé davantage de liens avec ses clients internes.

… et celle des petites entreprises

D’une petite structure à l’autre, la fonction achats ne jouit pas toujours de la même maturité, ce qui explique pourquoi la stratégie d’achats n’est pas toujours en phase avec celle de l’entreprise.

Le rôle des responsables achats est en outre souvent méconnu. Les directions achats ne formalisent que rarement leur stratégie d’achats ou leurs indicateurs clés de performance. Leur priorité est de communiquer en interne sur la fonction achats et la valeur qu’elle peut apporter.

Pourquoi aligner stratégies d’achats et d’entreprise ?

Au service des entreprises, la stratégie d’achats doit contribuer à leurs deux enjeux majeurs, à savoir :

  • La création d’un avantage concurrentiel

Pour se démarquer sur leur marché et développer leur position à travers la différenciation, les entreprises ne doivent plus seulement compter sur leur service commercial ou leur service production. Il est important que le service achats contribue également à cet enjeu, à l’aide d’une stratégie d’achats permettant de trouver des fournisseurs innovants et compétitifs. Les entreprises peuvent ainsi, en innovant avec leurs meilleurs partenaires, développer des produits de meilleure qualité technique à l’impact social ou environnemental réduit.

  • La gestion des risques

La gestion des risques fournisseurs, qu’ils soient d’ordre logistique, financier, juridique, qualitatif, normatif, ou RSE, est un facteur clé de succès pour les entreprises. La direction achats doit dès lors mettre en place une stratégie qui sécurise les approvisionnements et assure de bonnes relations avec les fournisseurs. Pas moins de 75 % des professionnels des achats prennent d’ailleurs des mesures concrètes pour atteindre ces objectifs.

Conclusion ?

Il est essentiel que la stratégie d’achats serve la stratégie de l’entreprise. Tous les experts s’accordent à dire que la meilleure façon d’aligner la stratégie d’achats et de servir les enjeux stratégiques d’une entreprise est de représenter la fonction achats au Comité de direction ou au Comité exécutif. Seules ces mesures permettront d’améliorer encore un peu plus le positionnement stratégique de la fonction achats au sein des entreprises.

* Enquête menée sur l’initiative des entreprises françaises Nomination et Determine, de Décision Achats et du Conseil National des Achats français.

Suivre MANUTAN sur