Attention à l’usage incorrect de la protection respiratoire (et comment s’y prendre)

L'hygiène et la sécurité au travail

La protection respiratoire est un élément essentiel de la sécurité sur le lieu de travail. Ce type d’équipement de protection individuelle joue en effet un rôle fondamental dans la protection de vos travailleurs contre des situations dangereuses. Ainsi, il est non seulement important de fournir la protection respiratoire adéquate, mais aussi de savoir comment l’utiliser correctement. Cet article a pour but de vous en dire davantage sur les erreurs courantes et la façon d’utiliser correctement votre protection respiratoire.

Protection respiratoire pour des périodes courtes

Allons droit au but : l’usage d’une protection respiratoire ne garantit pas toujours une protection complète. Les masques jetables, ou coques, ne peuvent être utilisés que brièvement (pendant 30 minutes au maximum). La couleur des brides élastiques des différentes marques indique s’il s’agit d’un modèle FFP1, FFP2 ou FFP3 (FFP3 offrant le degré de protection le plus élevé).

Quelle est la signification de FFP ?

Dans la classification FFP, vous avez donc trois niveaux. Vous trouverez ci-dessous une brève explication de l’application :

  • Un masque FFP1 sera principalement utilisé dans le cas de faibles niveaux de particules fines et de brumes à bases d’huile et d’eau qui apparaissent généralement quand on ponce, fore et découpe à la main.
  • Un masque FFP2 sera utilisé dans le cas de niveaux modérés de particules fines et de brumes à bases d’huile et d’eau qui apparaissent généralement quand on plafonne, cimente et ponce, ainsi que dans le cas de la manipulation de pâte de bois.
  • Un masque FFP3 est le masque présentant le degré de protection le plus élevé. Il est souvent utilisé dans le cas de niveaux élevés de particules fines et de brumes apparaissant lors de la manipulation de poudres dangereuses que l’on rencontre dans l’industrie pharmaceutique ou dans le cadre de travaux où sont utilisées des fibres et des substances biologiques.

Autres types de protections respiratoires

En cas d’usage plus long ou plus fréquent, un demi-masque peut suffire. Il s’adapte beaucoup mieux au visage, ce qui réduit le risque de fuites. Cependant, en cas d’utilisation de ce type de masque, l’entretien et le nettoyage doivent être réalisés correctement pour que la protection reste efficace.

Pour protéger les yeux, on peut utiliser un masque complet. Ici aussi, le masque doit s’adapter correctement au visage pour éviter les fuites. L’entretien et le nettoyage sont par ailleurs primordiaux.

Erreurs les plus courantes lors de l’utilisation de masques

L’usage correct d’une protection respiratoire ne semble pas toujours évident dans la pratique. Vous trouverez ci-dessous quelques erreurs courantes lors de l’utilisation d’une protection respiratoire :

  • Prise en compte insuffisante des obstacles empêchant le masque d’épouser correctement le visage. Pensez aux barbus chez qui la protection diminue de 50 % en cas de barbe d’un ou deux jours (!) ;
  • Ne pas remplacer les filtres à temps. Lorsque le filtre est encrassé, il ne protège plus ;
  • Enlever le masque trop rapidement de sorte que l’on continue de respirer de l’air vicié.

Astuces pour un usage approprié des masques

Maintenant que vous savez comment ne pas utiliser ces équipements de protection individuelle, il est temps de voir comment ils doivent l’être. Quelques conseils relatifs à l’utilisation d’une protection respiratoire :

  • La bouche et le nez doivent être complètement couverts. N’enlevez le masque que lorsque vous avez quitté l’espace présentant des concentrations élevées.
  • Usage bref et pas de barbe ? Utilisez un masque jetable offrant une protection contre les substances correspondantes et veillez à ce que la barrette métallique épouse bien les contours du nez.
  • Usage prolongé ? Utilisez un masque complet avec de préférence des brides réglables pour qu’il épouse parfaitement les contours du visage et remplacez le filtre par précaution si vous pensez qu’il est encrassé.
  • Barbu ? Utilisez une cagoule placée sur la tête et équipée d’une unité motorunit ou d’un raccordement à de l’air comprimé. Un masque qui n’épouse pas bien le visage entraîne un risque de fuite sur les bords.

Suivre MANUTAN sur