L’heure du grand nettoyage de printemps a sonné !

L'hygiène et la sécurité au travail

Ça y est, la nature sort tout doucement de son état d’hibernation. C’est le printemps qui pointe le bout de son nez ! L’envie de ranger et de nettoyer commence à vous démanger ? Vous pourriez naturellement vous focaliser sur les zones à problèmes ou vous attaquer au désordre qui se trouve sous vos yeux, mais vous obtiendrez de meilleurs résultats en optant pour un nettoyage de printemps durable. Différentes méthodes de rangement et de nettoyage vous aideront à atteindre un tel résultat. Mais qu’entendons‑nous par nettoyage de printemps « durable » ? Petit mot d’explication !

L'heure du grand nettoyage de printemps

Quelques systèmes de rangement pratiques

Le rangement n’est peut-être pas l’activité la plus agréable qu’il soit, mais une maison ou un atelier bien rangé vous assurera aussi une certaine tranquillité d’esprit. Nous avons donc listé pour vous un certain nombre de méthodes de rangement intéressantes. Choisissez ci-dessous celle qui vous convient le mieux.

1. Marie Kondo

Véritable gourou du rangement, la Japonaise Marie Kondo est une source d’inspiration pour beaucoup. Dans son livre « La Magie du rangement », elle partage des méthodes pratiques et simples pour apporter de l’ordre à un environnement désordonné.

La première étape du rangement selon Marie Kondo commence par jeter l’inutile. Si vous ne faites que déplacer vos affaires à un seul endroit, Kondo explique que vous créez uniquement une illusion d’avoir rangé. Il importe dès lors d’apporter ce dont vous n’avez plus besoin au parc à conteneurs ou de donner une deuxième vie aux affaires en bon état en les apportant à un magasin de seconde main. Comment déterminer ce que vous avez ou pas besoin ? Les affaires que vous n’avez pas utilisées au cours des trois derniers mois, vous pouvez sans problème vous en débarrasser.

2. Conseils nettoyage 2.0 : la méthode 5S

La méthode 5S, comme Marie Kondo, est originaire du Japon. Elle concerne plus particulièrement le rangement des lieux de travail, mais peut être appliquée au rangement des lieux de vie. 5S fait référence aux cinq mots japonais qui la résument :

1.Seiri : trier

Trier, c’est opérer une sélection entre ce qui est utile et ce qui ne l’est pas. L’ensemble du matériel de l’atelier ou du bureau est évalué et ce qui n’est pas nécessaire à 100 % doit être éliminé. Tout ce qui est cassé, qui présente un danger ou qui n’est jamais utilisé part à la poubelle.

2.Seiton : ranger

Une fois le tri terminé, il s’agit de tout bien ranger. Durant cette phase, les actions consistent à munir tout le matériel d’une étiquette, à l’ordonner de manière pratique et surtout à tout remettre à la bonne place. La ligne de conduite consiste à mettre à portée de main le matériel qui est utilisé chaque jour. Les choses qui sont utilisées moins souvent sont rangées ailleurs.

3. Seiso : nettoyer

Lorsque vous vous êtes débarrassé du superflu et que vous avez tout rangé au bon endroit, vient le moment de nettoyer de fond en comble. Tout doit y passer afin de repartir du bon pied.

4. Seiketsu : systématiser

Tout ce qui a été réalisé lors des trois premières étapes doit être préservé. Des règles et protocoles sont définis pour le nettoyage étant donné que celui-ci devra être réalisé une fois par semaine. Apposez éventuellement sur les armoires et tiroirs une étiquette spécifiant clairement leur contenu, mais étiquetez absolument vos classeurs, chemises, bacs de rangement, etc. Durant cette étape, prenez le soin de vous débarrasser de vos vieilles habitudes.

5. Shitsuke : tenir bon

La dernière étape consiste à vous assurer que vous ne retombiez pas dans vos vieilles habitudes et à nettoyer régulièrement votre maison. Il s’agit aussi de mettre à jour les protocoles établis à l’étape 4, de nouveaux objets venant sans cesse s’ajouter à vos effets personnels. Si les quatre premières étapes peuvent être clôturées une fois pour toutes, la cinquième consiste en un processus continu.

Une étude menée sur la méthode 5S conclut que les deux dernières étapes sont les plus difficiles à respecter. Soyez donc extrêmement rigoureux lorsque vous devrez systématiser et maintenir ces nouveaux principes !

3. Minimalism game : jetez 465 choses inutiles en un mois

Mettez au défi un collègue ou un ami qui serait prêt à se défaire du plus grand nombre d’affaires possible en un mois. Le but du minimalism game est de se débarrasser d’un objet le premier jour, de deux objets le deuxième jour, de trois objets le troisième jour et ainsi de suite. Au bout d’un mois, la personne mise au défi se sera donc défaite de pas moins de 465 objets, qu’il s’agisse d’objets issus d’une collection futile, de bibelots, d’ustensiles de cuisine, de meubles et bien d’autres choses encore !

Un cadre de vie propre pour conserver votre santé

Nous avons déjà tous vécu ce moment de satisfaction intense après avoir nettoyé de fond en comble notre maison. Un bon nettoyage de printemps présente cependant bien d’autres avantages. Une meilleure hygiène fera en effet de vous un être plus heureux, plus dynamique et en meilleure santé. Comment cela se fait-il ? Les germes et microbes ne se trouvent pas uniquement dans les lieux attendus tels que la cuisine ou les toilettes, mais aussi sur les poignées de porte, les téléphones, les claviers et autres appareils souvent oubliés lors du ménage. Effectuer un nettoyage de printemps minutieux et approfondi a donc un impact direct sur votre vie quotidienne.

Un nettoyage de printemps durable avec les bons produits

Un nettoyage de printemps durable est impossible sans les bons produits ménagers. Savez-vous que l’usage régulier de produits ménagers non écologiques a le même effet sur votre santé que la cigarette ? En effet, les personnes qui utilisent régulièrement des produits ménagers toxiques sont plus enclines à développer des problèmes respiratoires et pulmonaires.

Nettoyant à usages multiples et alternatives

Vous cherchez des alternatives durables à vos produits ménagers traditionnels ? Commencez par acheter un nettoyant à usages multiples. Il fonctionne tout aussi bien et est beaucoup plus durable que les produits prévus pour une seule pièce ou tâche ménagère. Faites toutefois attention : les nettoyants à usages multiples contiennent souvent des composants toxiques. Achetez donc des nettoyants à usages multiples de marques respectueuses de l’environnement (qui sont généralement des produits biologiques et biodégradables d’origine végétale) ou remplacez-les par des alternatives respectueuses de l’homme et de l’environnement. Vous pouvez par exemple nettoyer toutes les surfaces lisses avec du savon brun. Le bicarbonate de soude, quant à lui, convient parfaitement pour dégraisser et désinfecter. Enfin, le vinaigre se révèle idéal pour détartrer les bouilloires, machines à café, pommeaux de douche ou robinets.

Prêt à vous lancer dans votre grand nettoyage de printemps ? Demandez à votre famille de vous aider. L’union fait la force !

Suivre MANUTAN sur