Un environnement de travail sain ? N’oubliez pas d’entretenir votre ventilation !

L'hygiène et la sécurité au travail

Selon une étude publiée par l’université d’Harvard, l’air respiré au sein des entreprises peut souvent atteindre un niveau élevé de pollution. Comme les employés le respirent à longueur de journée, cet air en devient néfaste pour leur productivité ainsi que pour leur santé. L’étude démontre également que la forte concentration en CO2 de cet air et la présence des particules organiques volatiles (provenant notamment de la colle, des imprimantes, des produits de nettoyage, de la peinture, etc.) contribuent à propager plus rapidement les maladies. En outre, elles permettent aux virus de contaminer plus vite les travailleurs et de « traîner » plus longtemps sur le lieu de travail. Ce phénomène, appelé syndrome du bâtiment malsain, est souvent dû au mauvais entretien du système de ventilation. Cet article vous explique dès lors pourquoi une hygiène irréprochable de votre air conditionné est primordiale !

entretien système ventilation

Les causes d’un air vicié

Comme nous vous l’indiquions, une mauvaise ventilation est souvent à l’origine d’un air vicié dans les bureaux d’une entreprise. La cause de cette aération défectueuse peut être liée à l’absence même de ventilation, ce qui ne permet pas d’évacuer l’air vicié et de le remplacer par de l’air frais, ou à un mauvais entretien de la ventilation. Un système non hygiénique est un vrai nid à poussière et à microbes qui se charge de les diffuser dans tout votre bâtiment.

L’entretien du système de ventilation

Les systèmes de ventilation peuvent se classer en trois catégories : A, C et D, chacun avec ses exigences en matière d’un entretien. Un système de ventilation A demande par exemple un entretien limité : la seule chose à tenir en compte est de maintenir les bouches de pulsion et d’extraction propres. Pour le système D, vous aurez un peu plus d’entretien à prévoir, car, en plus des bouches de pulsion et d’extraction, vous devrez également veiller au nettoyage des conduites d’air, des ventilateurs et buse d’extraction tous les trois à cinq ans. La ventilation D est le système qui demande le plus d’entretien : le même nettoyage qu’un système C, avec un entretien des filtres tous les deux ans.

Le nettoyage d’un système de ventilation ne se fait pas en une fois, mais bel et bien pièce par pièce. Pour rendre vos bouches de pulsion et d’extraction ainsi que vos buses propres comme un sou neuf, vous pouvez vous munir d’un nettoyant multisurface, d’eau et d’une éponge. Chaque fois que vous comptez procéder à l’entretien des filtres, vous pouvez choisir de les remplacer ou de simplement les aspirer en profondeur. Quant aux ventilateurs, conduites d’air et échangeurs de chaleur, nous vous conseillons vivement de laisser un professionnel se charger de leur entretien.

Manutan à la rescousse

Vous voulez éviter que vos employés respirent un air vicié sur leur lieu de travail ou vous projetiez de nettoyer en profondeur votre système de ventilation ? Jetez alors un coup d’œil sur le site de Manutan ! Vous y trouverez le matériel de nettoyage adéquat, comme des aspirateurs, produits d’entretien et de nombreux autres accessoires.

Suivre MANUTAN sur